cedric sileo : ingénieur, intelligence artificielle, docteur en sciences

Saturday | 25 September 2021
Projet Adam

Projet Adam : Microsoft dévoile une intelligence artificielle capable d'apprendre

 

Microsoft Research vient de lever le voile sur son projet Adam, une intelligence artificielle qui s'inspire du cerveau humain pour apprendre de nouvelles données.

Projet adam identification chien
Le développement de l'intelligence artificielle connait une véritable accélération ces derniers temps, n'en déplaise aux observateurs qui voient en cette démarche une menace potentielle si elle n'est pas bien contrôlée. A l'occasion du Faculty Summit qui s'est tenu au siège de Microsoft le 14 juillet dernier, l'entreprise a présenté le projet Adam. une IA basée sur la faculté d'apprentissage en profondeur (deep learning).
 
IA et emploi

Edito : L’I.A. (Intelligence Artificielle) pourrait faire disparaître 140 millions d’emplois qualifiés à l’horizon 2025…

L’I.A. (Intelligence Artificielle) pourrait faire disparaître 140 millions d’emplois qualifiés à ...Depuis l’invention, il y plus de trois siècles et demi, de la machine à calculer mécanique par Blaise Pascal, en 1648 (la machine arithmétique), l’homme a toujours rêvé d’une machine qui ne serait pas seulement capable de calculer plus vite que le cerveau humain mais qui parviendrait également à raisonner de manière « intelligente », c’est-à-dire à trouver, comme l’homme, des solutions inédites face à des problèmes nouveaux.

 
MagnetoSperm

Le "MagnetoSperm", un microrobot créé pour voyager dans le corps humain

Développé par des chercheurs en Egypte et aux Pays-Bas, ce tout petit robot pourrait permettre d'administrer des soins dans des zones inaccessibles aujourd'hui aux praticiens.

Modélisation d'un spermatozoïde humain.Modélisation d'un spermatozoïde humain. (JUAN GARTNER / SCIENCE PHOTO LIBRARY RF / GETTY IMAGES)

C'est un peu comme dans L'Aventure intérieure, mais sans humain à bord. Le "MagnetoSperm" est un tout petit robot récemment développé par des scientifiques basés en Egypte et aux Pays-Bas. Comme le raconte Business Insider (en anglais), mercredi 4 juin, "il pourrait un jour nager dans notre corps pour atteindre des endroits très difficiles d'accès, comme les vaisseaux sanguins", et y délivrer par exemple des médicaments.

Un MagnetoSperm mesure 322 micromètres de long, soit 0,322 millimètres. Son nom fait à la fois référence au champ magnétique, dont il dépend pour se mouvoir, et à sa forme qui rappelle un spermatozoïde, composée d'une tête et d'une queue qui permet d'avancer. "Plus on augmente la fréquence du champ magnétique dans la tête du robot, et plus la queue s'active", expliquent les scientifiques dans leur étude (en anglais).

Pour l'instant, ce microrobot n'en est qu'au stade de l'expérimentation. Mais il soulève de vifs espoirs, comme l'indique le professeur Sarthak Misra à IT World (en anglais) "Ses applications sont multiples : l'administration ciblée de médicaments, la fécondation in vitro, le tri de cellules ou encore le nettoyage des artères." Il serait ainsi possible d'administrer des soins ciblés lors d'une chimiothérapie, selon un des auteurs de l'étude.

(Sources FranceTVInfo)

 
Test de Turing OK

Intelligence artificielle: un ordinateur se fait passer pour un adolescent

Pour la première fois, un ordinateur a réussi le test de Turing, qui consiste à imiter une conversation humaine, révèle The Independent. Un tiers des chercheurs qui ont "discuté" avec la machine ont estimé qu'elle était un adolescent.

Intelligence artificielle: un ordinateur se fait passer pour un adolescent

 

Un programme a réussi a convaincre un tiers de ses interlocuteurs qu'il était humain.

 

 

afp.com/Daniel Mihailescu

 

Voilà un évènement historique pour les recherches sur l'intelligence artificielle. Pour la première fois samedi, un programme informatique a passé avec brio le test de Turing, révèle le journal The Independent. Il consiste à déterminer les facultés d'une machine à imiter une conversation humaine. Dans le cas présent, "Eugene Goostman" a réussi à se faire passer pour un adolescent de 13 ans, originaire d'Odessa, en Ukraine. Le programme a convaincu 33% des juges avec qui il a discutés pendant cinq minutes qu'il était humain. Le seuil pour réussir le test était de 30%.

"Notre idée de départ était de faire un personnage qui peut prétendre tout connaître mais dont l'âge rendrait évident le fait qu'il ne connaît pas tout", explique au journal, Vladimir Veselov, un des créateurs russes du programme. "Nous avons passé beaucoup de temps à développer ce personnage à la personnalité crédible." La discussion entre les chercheurs qui ont effectué le test et Eugene Goostmann était libre: aucune question n'a été préparée. Selon 20Minutes, le programme avait déjà frolé la réussite du test de Turing en 2012 en convaincant 29% des juges.

L'année 2014 marque le 60e anniversaire de la mort d'Alain Turing, l'inventeur du test. Selon Sciences et avenir, on lui notamment doit le programme de décryptage des communications entre sous-marins nazis, qui a permis aux Alliés d'avoir un temps d'avance sur Hitler.

Détournement criminel?

L'évènement a été organisé à la Royal Society de Londres, l'équivalent anglais de l'Académie des sciences, à l'initiative de chercheurs de l'université de Reading. Selon The Independent, le test de Turing est une "référence" en matière d'intelligence artificielle. De quoi inquiéter Kevin Warwick, professeur à l'Université de Reading: "Avoir un ordinateur qui peut tromper un être humain en le faisant croire qu'il est une personne de confiance est un signal d'alerte sur le plan de la cybercriminalité".

Dans une tribune au journal The Independent, daté de mai, le scientifique britannique Stephen Hawking a d'ailleurs mis en garde contre une sous-estimation de l'intelligence artificielle. "Réussir à créer l'intelligence artificielle serait le plus grand évènement de l'histoire de l'humanité. Malheureusement, cela pourrait être aussi le dernier, à moins que l'on apprenne à en prévenir les risques", écrit-il. Et de citer notamment les armes autonomes ou des technologies qui puissent déjouer les marchés financiers ou manipuler les chefs d'Etat.

 

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/une-machine-trompe-des-juges-et-se-fait-passer-pour-un-humain_1549671.html#lxxOli5B5pFZm631.99



 
<< Start < Prev 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Next > End >>
Page 11 of 22

chef de projet web technologies intelligence information formation chef projet artificielle doctorat informatique maîtrise développement thèse université systèmes recherche société temps base machines machine problèmes connaissances problème techniques exemple système règles internet définition